dimanche 25 novembre 2018

Commémoration du centenaire de l'armistice du 11 novembre 1918 le 11 novembre 2018



Deux villages, un hommage uni et solidaire à leurs morts pour la France durant la grande guerre. Les populations de Zuani et de Zalana , à l'initiative de leurs municipalités, se sont réunies aux monuments aux morts de Zalana et ensemble ont tenu à rendre un hommage à ces poilus à qui nous devons le bien le plus précieux : la liberté.
A 11 heures précises les cloches ont retenti à la volée pendant 11 minutes, comme partout en France, le onzième jour du onzième mois à onze heures.
Devant les autorités civiles et militaires, Paul Giuganti, maire de Zuani , a donné lecture du message du président de la République, message en forme d'hommage, bien sûr, mais aussi message de mise en garde particulièrement envers les jeunes générations: prenez garde de ne pas renouveler les erreurs du passé, apprenez à vivre ensemble en bonne entente.
Ensuite Laurent Marchetti, premier magistrat de la commune de Zalana, a pris à son tour la parole pour rendre un hommage appuyé aux zuanais et aux zalanais morts pour la France, et rappeler combien au delà des décès, les souffrances des familles, des survivants, des blessés à vie méritaient d'être prises en compte. Un père qui pleure son fils, un fils qui pleure son père, une maman veuve trop tôt et qui devra seule faire face à la vie qui continue son cours.
A l'issue de cette émouvante cérémonie, les villageois de Zuani et de Zalana se sont retrouvés autour d'un verre de l'amitié, amitié entre les villages, entre les générations, une amitié dont on voudrait qu'elle permette aux hommes de ne plus jamais retomber dans la folie de la guerre.